Les grandes figures de la droite

,

À propos

Les hommes qui ont fait la droite de 1789 à nos jours.
De qui la droite porte-t-elle le nom ? Depuis la Révolution française, le mot recouvre trois grandes familles de pensées identifiées par le politologue René Rémond : légitimiste, orléaniste et bonapartiste. Contrairement à la gauche, ces droites se structurent par essence autour d'individus, dirigeants et/ou écrivains qui ont marqué sa riche histoire et contribué à définir ou redéfinir son identité multiple et évolutive depuis deux siècles. Voici pour la première fois racontés et expliqués la vie et les apports des plus célèbres d'entre eux dans ce livre collectif rassemblant historiens et journalistes de renom.
En voici le sommaire :
Rivarol (Paulin Césari)
Constant (Philippe Raynaud)
Maistre (Charles-Éloi Vial)
Chateaubriand (François Rouvillois)
Napoléon (Patrice Gueniffey)
Duchesse du Berry (Eugénie Bastié)
Tocqueville (Laetitia Strauch-Bonart)
Guizot (Laurent Theis)
Thiers (Pierre Cornut-Gentille)
Broglie (Marie-Hélène Baylac)
Barrès (Bruno de Cessole)
Maurras (Jean-Christophe Buisson)
Poincaré (Arnaud Teyssier)
Tardieu (Maxime Tandonnet)
Pinay (Christiane Rimbaud)
De Gaulle (Éric Roussel)
Aron (Nicolas Baverez)
Simone Veil (Anne Fulda)
Giscard (Jean-Louis Bourlanges)
Chirac (Guillaume Tabard)



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9782262099602

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    816 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Christophe Buisson

Jean-Christophe Buisson est le rédacteur en chef culture du Figaro Magazine. Il a notamment publié Assassinés (Perrin, 2013), Mihailovic et Histoire de Belgrade en Tempus. Chroniqueur sur La Chaine Histoire, il intervient également chaque semaine sur RTL dans On refait le monde.


Guillaume Tabard

Guillaume Tabard est rédacteur en chef adjoint au Figaro. Il est responsable de la communauté catholique Aïn Karem.

empty