Capture totale. MATRIX

À propos

Ce qui a changé entre The Matrix de 1999 et The Matrix Resurrections (2021), c'est le développement d'une culture des jeux vidéo (la réalité devient un simulacre neuromatriciel), c'est l'évolution des langages informatiques où le film puise ses métaphores, c'est notre relation avec les machines et l'omniprésence de celles-ci. Ce qui n'a pas changé, c'est la place de la trilogie dans le panthéon des films cultes, c'est le désir de détourner les technologies omniprésentes dans tous les domaines. La suite Resurrections n'a pas rompu avec la culture des hackers, elle renoue fortement avec celle-ci, elle donne une dimension épique au piratage et à la bidouille. L'univers Matrix continue à définir la mythologie de la cyberculture. Les figures de cette série acquièrent une plus grande fascination à mesure que les ordinateurs connectés gagnent du terrain, que les algorithmes se mettent à l'oeuvre dans tous les aspects de nos vies. L'expérience humaine et nos interactions sociales sont devenues de plus en plus matricesques. Matrix gagne en actualité lorsque nous envisageons la déconnexion ou quand nous considérons les cyberguerres qui ont cours en ce moment même.


  • Auteur(s)

    Michaël La Chance

  • Éditeur

    Presses de l'Université Laval

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    08/03/2023

  • Collection

    À propos

  • EAN

    9782763758725

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    316 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    13 393 Ko

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (pdf)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Michaël La Chance

Michaël La Chance Professeur de Théorie et histoire de l'art et directeur du Département d'arts et lettres à l'UQAC, Michaël La Chance est philosophe (doctorat Paris-VIII) et sociologue de formation (DEA de l'EHSS).

empty