À propos

Les recherches et l'enseignement de Nadine Picaudou (professeur d'histoire des sociétés arabes contemporaines à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne jusqu'en 2010) offrent un aperçu saisissant des évolutions de l'histoire et du métier des historiens du Proche-Orient contemporain. Les études réunies dans ce volume et écrites à l'occasion de son départ de l'université par des chercheurs de disciplines variées retracent bien plus que le parcours intellectuel d'une historienne du Proche-Orient. Elles mettent en lumière l'apport croissant des sciences sociales, l'influence continue de terrains particuliers et des conflits de la région (Palestine, Liban), l'évolution des thèmes de recherche et celle des questionnements de la société sur l'histoire contemporaine et parfois très actuelle du Proche-Orient (Islam et modernité, place des femmes, formation et rôle de l'armée, printemps arabes). Avec ces études, c'est l'ensemble du Proche-Orient qui est abordé, de la Turquie à l'Arabie Saoudite et du xixe siècle à l'année 2014, dans un souci de dialogue constant entre l'histoire et les sciences sociales et humaines - dialogue qui a caractérisé le travail de Nadine Picaudou.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités


  • Auteur(s)

    Pierre Vermeren, Philippe Pétriat

  • Éditeur

    Éditions de la Sorbonne

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    08/11/2019

  • EAN

    9791035101053

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Pierre Vermeren

  • Naissance : 1966
  • Age : 57 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Vermeren, né en 1966, est normalien et agrégé d'histoire. Il a enseigné sept ans à Rabat et il est actuellement maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d'études des mondes africains. Il est notamment l'auteur, à La Découverte, de Le Maroc en transition (2001), Histoire du Maroc depuis l'indépendance (coll. « Repères », 2002), La Formation des élites marocaines et tunisiennes. Des nationalistes aux islamistes, 1920-2000 (La Découverte, 2002) ; et de Maghreb, la démocratie impossible (Fayard, 2004).

Philippe Pétriat

Philippe Pétriat, normalien et agrégé d'histoire, est maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est chercheur au sein de l'Institut d'Histoire Moderne et Contemporaine (UMR 8066, CNRS) et chercheur associé au Centre Français d'Archéologie et de Sciences Sociales (CEFAS) de Koweït.

empty