Valeria Montaldi

  • AVenise, en 1328, le bonheur est-il possible pour Giulia, une belle et noble orpheline élevée par une tante tyrannique, lorsqu'elle tombe amoureuse d'un jeune marchand, Samuel, d'origine juive ? Et, de surcroît, lorsqu'elle découvre qu'elle attend un enfant ? Et un avenir heureux est-il encore possible pour Nicoleta, jeune fille du peuple qui, violée un soir alors qu'elle rentre chez elle, devient enceinte ? Les deux femmes vont accoucher dans le secret le plus absolu - l'une de jumeaux, l'autre d'un garçon - et devront abandonner leurs enfants, confiés à des familles adoptives. La loi du temps, impitoyable, n'admet pas le scandale... Giulia entre au couvent, Nicoleta quitte Venise pour devenir apprentie chez un couturier.
    En suivant le destin de ces jeunes femmes appartenant à des milieux sociaux si différents, Valeria Montaldi nous entraîne dans d'extraordinaire aventures. Car toutes deux vont connaître des vies mouvementées, mais n'oublieront jamais ces enfants qu'elles n'ont pu entourer de leur affection. Vingt ans plus tard, un destin providentiel va les mettre en présence et les jeter dans une intrigue palpitante. La vérité finira-t-elle par triompher ?
    Vivre à Venise, à l'époque, c'est aussi risquer la mort dans un terrible tremblement de terre, un raz de marée meurtrier, des accidents dont on sort estropié, une effroyable épidémie de peste qui décime la population.
    Mais l'amour est plus fort que la mort. Et les visages lumineux de Giulia et de Nicoleta rayonnent sur ce magnifique roman aux rebondissements incessants.

  • L'errante

    Valeria Montaldi

    1494. Dans la petite maison nichée dans les bois de Machod, la belle Britta da Johannes vit seule, recluse. Bien que beaucoup dans le village bénéficient de ses remèdes à base de plantes, la jeune femme suscite la peur. Médisances et calomnies s'accumulent à son encontre et parviennent jusqu'aux oreilles de l'Inquisiteur, dont le verdict est sans appel : Britta est une sorcière...
    2014. Par un froid matin de novembre, Barbara Pallavicini, spécialiste des études médiévales, atteint les ruines du château Saint-Jacques-aux-Bois. Elle vient chercher l'élément qui doit lui permettre de terminer sa thèse : l'inscription laissée par une femme reconnue coupable de sorcellerie. Mais dans la faible lumière du crépuscule, c'est un cadavre qu'elle trouve. Terrifiée, elle appelle la police.
    Commence alors une nouvelle enquête pour Giovanni Randisi, adjudant des carabiniers d'Aoste. Et si le destin de cette passionnée d'occulte et celui de Britta étaient liés ?

  • Sous le règne de saint Louis, Caterina exerce la médecine à Paris, à l'Hôtel-Dieu, malgré l'hostilité de ceux qui l'entourent. Libre, devenue enceinte, elle découvre trop tard que son amant est déjà marié, et elle décide alors d'assumer seule son destin. C'est l'époque où la dissection des cadavres, interdite par l'Église, se fait en cachette. Mais le groupe auquel elle appartient est dénoncé et ses confrères masculins décident lâchement de lui faire porter l'entière responsabilité du délit. Abandonnée par tous, Caterina parvient à s'enfuir en Italie où, plus passionnée que jamais par son métier qu'elle reprend à l'hôpital, elle lutte jusqu'au bout de ses forces contre la jalousie et la misogynie de ses confrères.
    C'est une vie extraordinaire qu'évoque ce magnifique roman de Valeria Montaldi qui s'est fondée sur des documents authentiques. Car, contrairement à ce qu'on croit, il y eut bel et bien des femmes médecins au Moyen Âge !

empty